résultats / l'épreuve d'écoute



Sur cette page, vous pouvez retrouver la vidéo et les résultats du test d'écoute en aveugle.
Ce test a été en ligne du 8 au 26 juin 2017.
226 personnes y ont répondu.

Rendez-vous sur cette page pour voir la façon dont ce test a été présenté au public.




INTRODUCTION

1 - En 2014, le collectif Leonardo Guitar Research Project (LGRP) a mené une première étude comprenant des tests, en aveugle et en visuel, à destination des guitaristes et de l'auditoire. 10 guitares classiques en bois non tropicaux et 5 guitares classiques en bois exotiques ont été testées à l'aide de différentes méthodes par 3 guitaristes et 2 auditoires de 66 personnes.
Cliquez ici pour voir les résultats (en anglais).

2 - Au début de l'année 2017, une nouvelle étude a été menée avec 44 guitares (22 en bois exotiques et 22 en bois non tropicaux). 20 guitaristes ont pris part aux tests.
Cette seconde étude a été pensée pour affiner les résultats des premiers tests, mais cette fois :
a – avec un plus grand nombre de guitares et de guitaristes,
b – avec des essais dans 3 pays,
c – avec des guitares par paires (une en bois tropical, l'autre en bois non tropicaux, réalisées par le même luthier,
     ce qui n'était pas le cas dans la première étude). Cliquez ici pour voir les résultats (en anglais).

3 - Avec ce test en aveugle en ligne, des guitares de la deuxième étude ont été utilisées. Le test d'écoute a été mené à l'aide d'un questionnaire en ligne. 226 personnes y ont participé.
Rendez-vous sur cette page pour voir la façon dont ce test a été présenté au public.



MATERIEL

La vidéo utilisée pour le test d'écoute en ligne


Le questionnaire a proposé des questions telles que :
• Combien de guitares avez vous décelées ?
• Combien de ces guitares sont faites d'essences non tropicales ?
Le questionnaire au format pdf est à retrouver ici









La vidéo
• Nombre de guitares jouées : 16
• Nombre de luthiers représentés : 8
• Chaque luthier a réalisé deux guitares, l'une en bois tropicaux (notée T), l'autre en bois non tropicaux (notée NT).
   Ces paires apparaissent de manière consécutives dans la vidéo.
• Toutes les guitares datent de la même période 2015/2016
• Toutes les guitares sont du même modèles et sont équipées des mêmes cordes.
• Les essences de bois varient pour le dos, les éclisses, le chevalet , le manche et la touche, mais pas pour la table.
   Toutes les tables sont en épicéa européen et présentent le même barrage.
• L'ordre des 8 guitares T et des 8 guitares NT dans la vidéo est le suivant :
   T / NT / T / NT / T / NT / T / NT / T / NT / T / NT / T / NT / T / NT
• Les 15 transitions sont les suivantes :
   0:10 / 0:23 / 0:36 / 0:51 /  1:03 / 1:22 / 1:28 / 1:43 / 2:00 /  2:10 / 2:18 / 2:31 / 2:42 /  2:50 / 2:59


Les guitares



Toutes les guitares ont été faites au Centrum voor Muziekinstrumentenbouw (Centre pour la facture instrumentale, CMB, Belgique) sous la supervision des maitres luthiers et enseignants  Walter Verreydt and Karel Dedain. Toutes les guitares sont du même modèles. Elles ont toutes une table en épicéa européen, le même barrage et les mêmes cordes.
Ce sont les mêmes instruments qui avaient été utilisés lors de la seconde étude du projet LGRP.
Cliquez ici pour un résumé des résultats de cette étude (en anglais)

Enregistrement / Mastering

Le morceau - Tristorosa, de  H. Villa Lobos - a été interprété et enregistré sur chacune des 16 guitares.
Ces enregistrements ont été édités en sections de longueur adaptée puis assemblées en un morceau unique.
Les guitares ont été enregistrées avec un égaliseur neutre et sans ajout d'aucun effet audio.
L'enregistrement s'est fait à l'aide de 2 microphones Neumann KMi.
L'écho est naturel : pièce de 9m de long, 6m de large et 5m de haut.

Pour réduire l'influence des autres paramètres, la position de la main gauche, la position de la guitare par rapport aux micros et le style de jeu ont été étroitement contrôlés lors les 16 enregistrements.

La guitariste, de renommée mondiale, est Gaëlle Solal. Sa maîtrise parfaite a permis une grande égalité de jeu sur tout les instruments. Vous pouvez consulter son site à l'adresse suivante: http://www.gaelle-solal.com/



APERCU DES RESULTATS PRINCIPAUX  / Les résultats détaillés seront publiés ultérieurement.

Participants
Nombre de participants aux tests : 226

Qualité de l'audio utilisée par les testeurs
Question 1 : Veuillez vérifier l'option qui décrit le mieux la qualité audio que vous avez utilisée pour l'écoute

Réponses:
• Casque audio de bonne qualité connectés directement à un appareil informatique : 46%
• Casque audio de basse qualité connectés directement à un appareil informatique : 17%
• Enceintes de bonne qualité connectées à un ampli : 17%
• Enceintes de basse qualité connectées à un ampli : 7%
• Hauts parleurs intégrés à un appareil informatique : 13%

Perception
Question 2: Si vous n'aviez pas su qu'il y avait plusieurs guitares sur la piste, vous l'auriez remarqué? (*cette question
nécessite une réponse)


Réponses
• Non, je ne l'aurais pas remarqué: 36%
• Peut-être : 31%
• Oui, je l'aurais remarqué : 26.5%
• Autre : 6.5%

Guitares perçues
Question 3: Combien de guitares avez-vous perçues? (*cette question nécessite une réponse)

• Nombre moyen de guitares perçues par les 226 auditeurs : 5 (sur un total de 16)

Transitions
Question 4 : Si vous avez perçu plus d'une guitare, dites-nous où a eu lieu la (les) transition(s) entre les guitares. Notez le(s) point(s) du temps de transition (si une guitare suit une autre) dans la case ci dessous. Par exemple, si vous avez détecté 5 guitares, vous devez remplir 4 points de temps, en les séparant par /. par exemple. 0:28 / 0:56 / 2:16 / 2:56. Cette question peut être ignorée.

• 80 auditeurs ont fourni des temps de transition. 146 ont passé la question.
• 8 auditeurs n'ont pas fourni de réponse dans le format demandé.
• 72 auditeurs ont relevé un total de 420 transition (moyenne de 5,8 sur un total réel de 15)
• Nombre total de transition correctement détectées sur ces 72 auditeurs = 312 (moyenne de 4,3 transitions sur 15).
   Note : une marge d'erreur de plus ou moins 2 secondes a été appliquée par rapport au moment réel des transitions.
• Nombre total de transitions correctement détectées, marge d'erreur exclus= 135 sur 420  (moyenne : 1,8 transition sur 15).
• Nombre total de transitions mal détectées (c'est à dire ne correspondant pas à un changement d'instrument) = 108 sur 420.

Nature des guitares (T ou NT)
Question 5 : Peut-on distinguer les guitares avec des bois tropicaux des guitares avec des bois non tropicaux? (*cette question nécessite une réponse)

Réponses
• Non : 72.25%
• Peut-être: 23.25%
• Oui: 4.5%

Question 6 : Si vous avez répondu OUI à la question N ° 5, veuillez nous indiquer la nature de la guitare (T = tropicale, NT = non-tropicale) selon l'ordre dans lequel vous les avez détectées (par exemple, si vous avez détecté 5 guitares: T, T, NT, T, NT). Cette question peut être ignorée.

• 29 des 226 auditeurs ont répondu. 197 ont passé la question.
• 6 auditeurs n'ont pas fourni la réponse dans le format demandé.
• 23 ont fourni la réponse dans le format demandé.
• Nombre total de compositions détectées  (T ou NT) par les 29 auditeurs = 119 (moyenne : 4)
• 9 identifications ont correctement correspondu avec la nature réelle de la guitare jouée au moment de l'extrait
• 110 identifications se sont révélées incorrectes. Soit l'extrait a bien été identifié mais la nature de la guitare (T ou NT) était
   incorrecte, soit l'extrait indiqué comprenait 2 guitares ou plus.



L'étude en pdf avec les données brutes, les graphiques et les commentaires est disponible en cliquant ici.
(Les adresses mail des participants en sont bien sur exclues)



Remarques complémentaire concernant les transitions et les luthiers

l
es 16 guitares jouées sur le morceau alternaient entre celles en bois tropicaux et celles en bois non tropicaux (T/NT; T/NT etc.), soit 15 transitions en tout. Comme les guitares ont été présentées par paires issues d'un même luthier, il y a également 7 transitions entre les différents luthiers. (ces 7 transitions marquent le passage entre la NT d'une luthier et la T du luthier suivant). L'étude des résultats montre que le nombre moyen de transitions détectées entre chaque luthier est supérieure au nombre de transitions détectées en les guitares T et NT de chaque luthier individuellement.

Par exemple, la transition 6 (entre les luthiers 3 et 4 a été détectées par 51 auditeurs. La transition suivante - entre les guitares T et NT du luthier 4 - n'a été détectée que par 3 auditeurs.
Toutes les transitions correctement détectées ont été rassemblées dans un tableur qui a été utilisé pour produire un graphe montrant les résultats par point de transition et par luthier.
 





CONCLUSIONS

• Les 216 auditeurs ont perçu des combinaisons de plusieurs guitares (comprenant à la fois des T et des NT), comme étant un
   même instrument.

• Dans ce test, il était très difficile de distinguer une guitare de l'autre, et pratiquement impossible de faire une différence
   entre celles en bois tropicaux et celles en bois non tropicaux.

• Bien que certaines personnes ont montré des facultés d'écoute extraordinaires (en indiquant 7,8 ou 9 transitions correctes),
   leur capacité à distinguer la nature des guitares était notablement moins prononcée.

• Ce test montre que la qualité sonore et la nature supposée des guitares T et NT n'était pas différenciable l'une de l'autre.

• Ce test démontre qu'aucun des deux groupes (guitares en bois tropical ou non tropical) ne possède un caractère
   proprement distinctif ou des qualités sonores intrinsèquement identifiables.
 
• En effet, les transitions entre luthiers ayant été détectées bien plus souvent que les transissions entre T et NT d'un luthier
   donné, il apparait que le luthier a un effet plus prononcé sur la nature de la réponse sonore que les essences de bois
   utilisées pour le fond les éclisses, le chevalet, la touche ou le manche.
   Nous devons cependant faire preuve de prudence, certains auditeurs ayant indiqué avoir pu identifier les transitions en
   entendant un 'clic' causé par l'édition du morceau, plutôt qu'en percevant une différence effective entre les guitares.
   Nous sommes en train de vérifier si ces clics, ou d'autres phénomènes liés à l'édition, sont plus présents entre les différents
   luthiers, plutôt qu'entre deux guitares d'un même luthier.

• Si nous nous référons à d'autres études sur le sujet, (voir infos complémentaires ci-dessous), la question se pose de savoir
   si les bois utilisés pour le fond, les éclisses, le chevalet, la touche et le manche sont aussi importants que supposé jusqu'à
   présent.



DISCUSSION

La discussion se poursuit à partir d'ici.
Vous pouvez envoyer vos remarques et commentaires à l'adresse leonardo.guitar.research@cmbpuurs.be
Abonnez vous à l'infolettre LGRP Newsletter pour rester informé !



INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

• Les 16 guitares ont été soumises à des tests par François Gautier, Professeur en Acoustique/vibrations au  Laboratoire
   d'Acoustique de L'Université du Maine. Le résultat de ces tests fera l'objet d'une étude publiée ultérieurement.
   Abonnez vous à notre infolettre pour rester informé.
 
• Une vidéo similaire avec 12 guitares à cordes métalliques (6 en bois tropicaux, 6 en bois non tropicaux). Voir ci-dessous.

• Une vidéo dans laquelle Gaëlle Solal joue une guitare dont le fond et les éclisses sont constituées de 40 couches de papier
   journal collées ensemble. Voir ci-dessous.
   Cette guitare en journal a été utilisée comme guitare de contrôle lors de l'étude LGRP #2. Plus de détails à suivre.

• Une étude menée à l'université de Lancaster par Samuele Carcagno, Roger Bucknall, Jim Woodhouse, Claudia Fritz, and
   Chris Plack et publiée en juin 2017: "Guitarists' evaluation and discrimination of steel-string acoustic guitars built with
   back/side woods of varying price, prestige, and sustainability"
  (évaluation et différenciation par des guitaristes de guitares
   acoustiques à cordes métalliques réalisées avec des fonds et éclisses en bois de différents prix, prestige et durabilité).
   http://asa.scitation.org/doi/10.1121/1.4988661


• D'autres test complémentaires en ligne, auxquels vous pouvez participer maintenant !
Ces tests en ligne font partie d'une étude en cours sur les préférences des guitaristes pour les bois utilisés pour le fond et les éclisses des guitares.
Ces tests sont ouverts aussi bien aux musiciens qu'aux non musiciens, mais les guitaristes sont tout particulièrement invités à y prendre part. Ces test vous permettront de vous donner une idée de vos bois favoris pour la guitare.
plus important, les résultats de ces tests fourniront des données précieuses pour comprendre l'influence des bois sur la qualité de la réponse sonore. C'est important d'une perspective économique et environnementale, car les bois les plus prisés et les plus chers utilisés dans la facture des guitares (comme par exemple le Palissandre de Rio, une espèce menacée), sont rares et issus de filières non renouvelables.
Les résultats de ces tests nous permettront d'identifier des bois qui soient à la fois économiques et durables, mais sans compromettre la qualité sonore. Ces résultats seront publiés sur le site à la fin de l'étude.
Cliquez sur le lien suivant pour participer : http://www.psych.lancs.ac.uk/hearing/the-guitar-experiment/online-tests/
Plus de personnes participeront, plus les résultats seront fiables et applicables.

• Une vidéo avec 12 guitares à cordes métal du même modèle, réunies dans un morceau.
Fabien Degryse joue 'in my solitude", Duke Ellington.
La bande son de cette vidéo a été utilisée pour mener 2 tests d'écoute, l'un à Rome (It), l'autre au Mans (Fr).
il a été demandé au public d'écouter très attentivement la bande son. Les questions suivantes ont alors été posées : 
• Avez-vous remarqué quoi que ce soit d'inhabituel sur ce morceau ?
• Qui a perçu plus d'un guitare sur ce morceau ?
• Combien de guitares avez-vous perçues ?
Pratiquement tous les auditeurs, sur les deux sites, ont pensé n'avoir écouté qu'une seule et même guitare.

• Gaëlle Solal joue sur la guitare en papier le Choro N°1 de H. Villa Lobos
Cette guitare a été réalisée par le luthier Walter Verreydt dans le cadre du Leonardo Guitar Research Project.
Version actualisée d'une célèbre expérience d'Antonio de Torres, le fond et les éclisses ont été réalisés en collant 40 couches de papier journal dans un moule. Cette guitare soulève particulièrement la question de savoir à quel point les matériaux utilisés pour le fond et les éclisses contribuent à la signature sonore d'un instrument.




Vous pouvez envoyer vos commentaires à l'adresse : leonardo.guitar.research@cmbpuurs.be

Merci !